Quel aliment se prête à la cuisson au tournebroche ?

Un tournebroche est un appareil de cuisine qui permet de cuire un animal entier ou découpé en pièces. La viande est embrochée, la broche tourne sur elle-même dans un mouvement régulier. Le tournebroche le plus traditionnel fonctionne au bois et tourne grâce à une mécanique proche de celle d’une horloge, la saveur obtenue se rapproche de celle du barbecue. Le tournebroche électrique présente l’avantage d’être plus nomade, plus pratique à transporter et plus sécurisé.

Dans cet article, découvrez quel type de viande vous pouvez cuire au tournebroche et quels sont les avantages de ce mode de cuisson.

Quel aliment se prête à la cuisson au tournebroche ?

Trois types d’aliments se prêtent particulièrement au rôtissage par tournebroche : la viande, le poisson et les légumes. Grâce à un mode de cuisson lent, régulier et homogène, les aliments deviennent tendre et goûteux.

Parmi la viande, ce sont les volailles qui cuisent le mieux au tournebroche : le poulet, le canard, l’oie, la pintade, la caille ou encore la dinde. Cette cuisson permet d’exacerber le goût tout en homogénéisant et de rôtir délicatement la peau.

Le rôti ne se limite pas qu’aux gallinacées. Le boeuf (filet et rumsteck), d’agneau (épaule et gigot), le lapin, le cochon de lait ainsi que le carré de porc s’invitent tout à fait sur le tournebroche.

Les poissons, notamment lorsqu’ils sont entiers, cuisent très bien au tournebroche. Les poissons qui se prêtent le plus à ce mode de cuisson sont le thon, le saumon, la daurade ou encore le cabillaud.

À titre indicatif, voici le temps de cuisson pour ces différents aliments

  • 1h/kg pour de l’agneau
  • 1h30/kg pour du porc
  • 45min/kg pour du boeuf
  • 1h30/kg pour du poulot

Enfin, n’en déplaisent aux végétariens, il est tout à fait possible de faire rôtir des légumes au tournebroche. Les pommes de terre, les poivrons, les oignons, les champignons, les courgettes ou encore les aubergines gagnent particulièrement en saveur grâce à ce mode de cuisson !

Le tournebroche, un mode de cuisson universel

La cuisson à la broche est un des modes de cuisson les plus anciens, il était déjà utilisé il y a 8000 ans pour faire rôtir de la viande. La cuisson avec le tournebroche a de nombreux avantages organoleptiques, c’est-à-dire en termes de saveur, d’odeur et de couleur de la viande. Le principal avantage est que le tournebroche permet une cuisson homogène, qui magnifie le goût de la viande. Concernant la texture, la cuisson au tournebroche permet l’apparition de petites enveloppes craquantes et une apparence dorée. Côté papille, la cuisson à la broche exacerbe les saveurs en apportant un goût fumé savoureux. Enfin, l’odeur de la viande rôtie est particulièrement alléchante est suffit à éveiller notre appétit.

Aussi, à l’image du barbecue, la cuisson au tournebroche a un côté très social : c’est toujours un plaisir de rassembler ses convives autour du plat qui tourne doucement mais sûrement près du feu, avant de pouvoir le déguster !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

www.tourne-broche.fr » Utilisation » Quel aliment se prête à la cuisson au tournebroche ?